La Reuze(Dunkerque)

Histoire :

Il était une fois un méchant guerrier scandinave Allowyn, qui, aprés
avoir pillé Mardyck, voulut s'en prendre à Dunkerque. Mais à la descente de son drakkar, il se blesse gravement sur son épée. Saint Eloi, évangélisateur de Dunkerque, le sauve puis le convertit au christianisme. Allowyn se marie et décide de mettre sa vie au service de la cité. Au seuil de ses 100 ans, le colosse meurt et la ville en pleurs décide de lui rendre hommage en donnant son apparence à un mannequin d'osier et de toile. C'est ainsi qu'aux environs de l'an 1550 serait née la légende du Reuze, figure mythique du carnaval dunkerquois.
Du XVIe au XVIIIe siècle, le Reuze, contemporain de Gayant le
Douaisien (le doyen des géants de France), ne sort qu'occasionnellement lors de la venue de personnages royaux ou pour la fête patronale de la Saint Jean, le 24 juin. Une fête traditionnelle aui, outre la procession religieuse, comporte une cérémonie profane au cours de laquelle défilent des chars allégoriques et des personnages historiques (corsaires, Louis XIV...) Clôturant la procession, ce colosse de 8m50 est porté par douze hommes (des portefaix) qui le font marcher et danser pendant plus de trois heures aux sons des cornemuses, des fifres et des tambours, sur l'air de "Reuze-lied". A la révolution, toutes ces fêtes sont supprimées et le conseil de la commune décide, en 1792, de vendre à des particuliers les têtes de Reuze et de sa compagne Dame Gentille (créée en 1750). Dunkerque n'a plus de géants au grand dam des Dunkerquois.
Il faudra attendre le 28 mars 1840 pour voir le Reuze renaître de ses
cendres et danser de nouveau dans les rues à l'occasion d'une grande fête de bienfaisance organisée au profit des familles de marins disparus en Islande l'année précedente. Il inaugure le chemin de fer Dunkerque-Lille en 1848

 

Puis les sorties se font rares. Le Reuze disparait des manifestations de la ville, pour n’apparaitre qu’au moment du carnaval, jusqu’en 2000.
En février 2000, le Reuze tracté par des chevaux, sa femme (la reuzinne), ses enfants (Piet’je, Bout’je et Meisen) et ses gardes (Allowyn, Dagobert, Gélon, Goliath, Roland et Samson) renaissent et défilent dans les rues de Dunkerque à l’occasion de l’avant-bande, ce pour la première fois depuis plusieurs dizaines d’années d’immobilisme. Le Reuze et toute sa famille ont rendez-vous avec les Dunkerquois, le matin de la bande de Dunkerque, (le dimanche avant mardi-gras), le mardi-gras (c’est face à l’hôtel de ville de Rosendaël qu’ils saluent les carnavaleux), le samedi suivant (ils veillent sur ceux de Petite-Synthe), et avant de prendre place devant le parc de Malo les bains, (le dimanche suivant),



Carte d'identité

Date de Naissance:   01/01/1550

Hauteur :  7 mètres 70 déployé

Poids : 2 tonnes

Mode de déplacement: sur char

Nombre de chevaux:  4

Date du Baptême

Parrain :

Marraine:

Epouse:  La Reuzinne

Enfant : Pietje, Mietje, Boutje et Miesje

Fabricant du géant : Maurice Deschodt

Propriétaire du Géant : Mairie de Dunkerque

Gestion du géant : Les amis du Reuze

Accompagnement : Groupe de Danseurs costumés 11 géants au total

 

Site internet : http://www.lesamisdureuze.org/

Photo du géant

Localisation



La fiche du géant

Télécharger
fiche_reuze_de_dunkerque.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Pour aller plus loin


Galerie d'images