André le Meunier (Houtkerque)

Histoire

Située L’initiative a germé dans la tête de Didier Laréal qui a créé en décembre 2018 une nouvelle association baptisée De Hout Kerquereuzes. « J ’ai depuis longtemps cette idée de fabriquer un géant », explique celui qui a l’esprit associatif et le bénévolat chevillés au corps. « Des sept communes qui composaient l’ancienne communauté de communes du Pays des géants, nous étions les seuls à ne pas posséder de géant porté.

 

Ce géant représente André Accou, le dernier meunier du village, propriétaire du moulin de l’Hofland, inscrit aux monuments historiques, qui a cessé son activité en 1970.

« André, décédé en 1983 à l’âge de 84 ans, était une figure emblématique du village tout comme l’est aujourd’hui Gisèle, propriétaire du café du Saint-Éloi ».

Le moulin à farine d'Hofland, dit aussi moulin d'Accou, peut être considéré comme datant principalement du 18e siècle.

Un élément des mécanismes, le hérisson, porte la date de 1782 et l'inscription door my gemaekt / Es. Nevejan I'voor / Franciscus Blanckaert (par moi construit / Es. Nevejan pour / François Blanckaert). Il a été rénové en 1890-1891 par le charpentier de moulin Désiré Demeerseman, dont les initiales figurent sur le concasseur et sur une croisée de la base. Construit en bois, il est de type pivot et réparti sur deux étages, avec deux paires de meules.

 

 

Architecte ou maître d'oeuvre :

Nevejan (maître de l'oeuvre), Demeerseman Désiré (charpentier).

 

Beau moulin pivot datant de 1782 (date sur le hérisson), bien que la date de 1114 apparut lors d'une toute première restauration en 1908. Il s'agirait alors du plus ancien moulin pivot de France, et même d'Europe.

 

En 1808, le propriétaire s'appelait Pierre Sockeel. Ce fut le tour d'Ignace Tersie qui était à l'époque le meunier. Le moulin fut la propriété de plusieurs personnes et en 1851, il tomba aux mains de la famille Accou. En 1946, il subit une profonde restauration mis en œuvre par André Accou, encore propriétaire de nos jours dans les années 1970, puis la réfection de la cage et des ailes (sur place), la toiture entre 1984 et 1996.

 

Inscrit aux Monuments Historiques depuis le 24 octobre 1977.

 

Ce moulin pivot possède 2 paires de meules, une pour moudre la farine, l'autre pour broyer les céréales pour les animaux, des ailes de 23 m d'envergure



Carte d'identité

 Date de Naissance:  Née en 2019, 

Hauteur :  3 mètres 50

Poids : 40 kg

Mode de déplacement: Porté

Nombre de porteur : 1

Date du Baptême : 31 mai 2020

Parrain : Piet'je (Dunkerque)

Marraine: La belle Hélène (Steenvoorde)

Epouse : non

Enfant : non

Fabricant du géant : Tony Mujal (Espagne)

Propriétaire du Géant : Association  De Hout Kerquereuzes

Gestion du géant : Association  De Hout Kerquereuzes

Site internet :

Facebook https://www.facebook.com/andre.dehoutkerquereuzes

Photo du géant

Localisation



Fiche du géant


Pour aller plus loin

L'histoire du moulin

 

L’Hoflandmeulen a une origine très ancienne, mais on a peu d’éléments permettant de retracer un historique avant la Révolution. On y a découvert la date 1114 lors d’une restauration en 1908, mais faut-il s’y fier ?!

En l’an 5 de la République, le moulin appartient à Jean-François Blanckaert meunier qui le loue à Ignace Tersie pour 9 ans. Sur le petit rouet du moulin l’on trouve la date 1782, le nom des propriétaires François Blanckaert et celui du charpentier Es Nevejan. Le grand rouet porte la date 1807, le maitre sommier : 1769 et sur d’autres poutres : 1774, 1856, 1891,…

 

En 1808, le propriétaire est Pierre Sockeel et le meunier toujours Ignace Tersie qui sera propriétaire en 1810 et qui aura 9 enfants de Anne Constance Steven décédée le 22 novembre 1823.

 

En 1836, Jean-Louis Dehaene est propriétaire puis Jean Benoît Lombaerde en 1851, de qui descend la famille Accou actuelle. Modeste en 1904, André, Albert puis enfin Roger actuel propriétaire. Le moulin a subi une grande restauration en 1946, par le meunier André et son fils sous la direction du charpentier de moulin Lucien Lanoot. A cette occasion, l’assemblage des liens des côtés du moulin a été refait comme il est actuellement, remplaçant les liens en croix de St-André ; preuve de sa grande ancienneté.

Le moulin a fonctionné jusqu’en 1970, date à laquelle une aile en bois s’est brisée. C’est Roger Accou, fils du meunier, avec son propre fils Maxime, qui va entreprendre la restauration du moulin. En 1984, toute la face avant est refaite à neuf, par le charpentier François Rouzé. Les trois autres côtés en 1986 et la toiture par la famille, la cavette également en 1991. Et les ailes fabriquées sur place par la famille Accou. Aussi, grâce aux descendants d’une longue lignée de meuniers, le moulin est sauvé et peut de nouveau défier les siècles. 

 

Textes : Jean Bruggeman ARAM Nord Pas de Calais

http://asso.nordnet.fr/aramnord/que_savoir/moulin_houtkerque.htm



Galerie d'images

Attention, le contenu de ces pages est protégé par les lois de la copie. Vous pouvez Néanmoins les utiliser à des intentions pédagogiques pour les écoles ou les centres aérés avec l'accord de l'auteur

© R.CARTON et J-D FAUCQUENOY pour la Fédération des Géants du Nord de la France Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle interdite, loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d'auteur.