BOUT'JE(Dunkerque)

Histoire :

C'est le deuxième fils du Reuze.
En 1848, Reuze est associé à l'inauguration du chemin de fer Lille-Dunkerque  Gayant et sa famille sont venus spécialement de Douai. Pour l'anecdote : notre géant, veuf depuis 1792 (sa femme de l'époque était dame gentille), est émoustillé par Fillion, fille de Gayant, et lui demande sa main par l'entremise du conseil municipal. Elle lui est refusée pour cause de différence d'âge.
Dix ans plus tard, il finit par rencontrer l'âme soeur en la personne d'une plantureuse Gantoise rencontrée à Lille. Un mariage célébré en grande pompe qui verra la naissance de quatre enfants : Pietje, Mietje, Boutje et Miesje (sa seule fille qui deviendra, selon la légende, sa femme).
En février 2000, le Reuze tracté par des chevaux, sa femme (la Reuzinne), ses enfants (Piet’je, Bout’je et Mei'je) et ses gardes (Allowyn, Dagobert, Gélon, Goliath, Roland et Samson) renaissent et défilent dans les rues de Dunkerque à l’occasion de l’avant-bande, ce pour la première fois depuis plusieurs dizaines d’années d’immobilisme

 

 



Carte d'identité

Date de Naissance:   01/01/1986

Hauteur :  2,28 mètres

Poids : 35 Kg

Mode de déplacement: porté

Nombre de porteur:  1

Date du Baptême

Parrain :

Marraine:

Mère:  La Reuzinne

Père : Le Reuze

Frères et soeurs:  Pietje, Boutje

Fabricant du géant : Maurice Deschodt

Propriétaire du Géant : Mairie de Dunkerque

Gestion du géant : Les amis du Reuze

Accompagnement : Groupe de Danseurs costumés 11 géants au total

 

Site internet : http://www.lesamisdureuze.org/

Photo du géant

Localisation



La fiche du géant

Télécharger
fiche_boutje.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Pour aller plus loin


Galerie d'images

Attention, le contenu de ces pages est protégé par les lois de la copie. Vous pouvez Néanmoins les utiliser à des intentions pédagogiques pour les écoles ou les centres aérés avec l'accord de l'auteur

© R.CARTON et J-D FAUCQUENOY pour la Fédération des Géants des Hauts de France Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle interdite, loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d'auteur.