Joséphine la Peule (Coudekerque)


Histoire

Joséphine la Peule symbolise le passé industriel de Coudekerque-Branche et plus particulièrement l'industrie textile. Les ouvrières étaient appelées " les Peules ".

Ce surnom trouve son origine ainsi: le travail à la filature était harassant et il régnait dans les usines une forte chaleur.

Pour se désaltérer, les ouvrières préparaient dans un bidon appelé " peule ", une tisane rafraîchissante à base de feuilles de cassis.

Ses caractéristiques :

Joséphine la Peule est une géante qui peut être portée (1 porteur)

ou roulée. Le buste, la tête et les bras sont en plâtre moulé. La partie inférieure. est en osier. Elle est revêtue d'une robe à fleurs et d'une blouse bleue. Elle porte un fichu rouge sur sa chevelure châtaigne. Son bras gauche est positionné sur sa hanche tandis que la main droite tient une navette (outil de travail textile).



Carte d'identité

 Date de Naissance:  Née en 1980 restaurée en 1996

Hauteur :  3 mètres 80

Poids : 60 kg

Mode de déplacement: Portée ou roulée

Nombre de porteur : 1

Date du Baptême : 7 septembre 1980

Parrain :

Marraine:

Epoux : Celten le Trimard

Enfant : Julienne

Fabricant du géant : Atelier Gess en 1980

Stephane Deleurance et Nicole Cugny en 1996

Propriétaire du Géant : Ville de Coudekerque

Gestion du géant : Les enfants de la Peule

Site internet :

Facebook :

https://www.facebook.com/lapeulecb/

Photo du géant

Localisation



Fiche du géant

Télécharger
Fiche Josephine La Peule
fiche_josephine_la_peule.pdf
Document Adobe Acrobat 992.5 KB

Pour aller plus loin

Le mariage de joséphine

 

Une histoire d'amour

En 1980, le Conseil Municipal de Coudekerque-Branche décide par délibération la construction d'un géant ou plutôt d'une géante appelée " Joséphine La Peule "

Cette charmante jeune fille qui mesure 3.80 m fut baptisée le 7 septembre 1980.

La municipalité a choisi La Peule comme emblème en souvenir de ces jeunes filles ouvrières du textile qui ont cessé depuis quelques décennies de marquer la vie locale et que l'on appelait les peules.

Joséphine porte la blouse bleue traditionnelle, le foulard sur les cheveux et tient une navette dans sa main.

 

Celten le Trimard

Son époux, est originaire de Langemark-Poelkapelle (Belgique). Il mesure 4.50 m et fut baptisé en Août 1991. Celten est le fils spirituel de nombreux habitants de Madonna (lieu-dit de Langemark-Poelkapelle).

Il a pour tâche d'immortaliser les ancêtres qui ont joué un rôle important dans le passé historique flamand. Il représente un ouvrier agricole saisonnier venant travailler en France et exprime la force de travail d'un peuple.

Celten a une particularité: il lève la main lorsqu'il passe devant un café ou encore tourne la tête lorsqu'il voit ... une femme !

C'est ainsi qu'en septembre 1995, Celten le Trimard tombe sous le charme de Joséphine la Peule.

L'affaire est ensuite menée tambour-battant par Willy DEWILDE, bourgmestre de Langemark-Poelkapelle et André DELATTRE, Maire de Coudekerque-Branche.

 

Le 16 juin 1996, Celten épouse Joséphine.

Pourquoi un mariage avec un géant belge ?

En tout premier lieu, la Flandre nous unit au delà des frontières actuelles.

Coudekerque-Branche et Langemark-Poelkapelle ont à coeur de faire vivre les traditions flamandes chacune à sa manière.

Un autre facteur commun nous lie: l'aviateur Guynemer ...

En effet, Georges Guynemer a péri au dessus de Poelkapelle en 1917. Cet aviateur français marqua les esprits au point qu'une association " Comité du souvenir Guynemer " fut créée dans la région Dunkerquoise.

Sur proposition de cette dernière, la ville de Coudekerque-Branche a donné le nom de Georges Guynemer à une rue de la ville en janvier 1995.

Derniers atomes crochus: la tradition festive et les échanges associatifs.

La région Nord-Pas de Calais cultive l'art de la fête sous toutes ses formes. La Belgique est loin d'être en reste à ce niveau.

Régulièrement, nos associations échangent des prestations à l'occasion des festivités.

 

La préparation de la future mariée

Le jour du mariage

Le dimanche 16 juin 1996, 14 géants de France et de Belgique assistaient au mariage de Joséphine la Peule et Celten le Trimard.Joséphine et Celten ont choisi leurs témoins: le Reuze de Dunkerque, son parrain et Henri le douanier de Godewaersvelde (ce géant cultive le souvenir de Henri Dupond, douanier, ancien combattant de 14-18, décoré de la Légion d'Honneur en 1992 qui est décédé le 21 septembre 1994 à l'âge de 101 ans) pour l'épouse et Tristen et Triene de Poelkapelle pour l'époux.

 

Le mariage fut célébré en présence de Marianne (Lille) représentant la République et du moine Guillaume de Rubrouck. Louise (Lille), petite géante de 2.50 m était petite fille d'honneur.

Parmi les invités, on reconnaissait:

Totor de Steenwerck, Manten et Kalle de Sint Juliaan Langemark, l'Islandais de Gravelines, le Roi des Mitrons de Wormhout, la Matelote de Grand-Fort-Philippe et P'tit frère de Fort Mardyck.

 

L'anecdote

Joséphine la Peule a été demandée deux fois en mariage...

En effet, en 1994, notre Joséphine est officiellemnt courtisée par un autre géant belge: le Duc d'Aumale. Ce duc réside dans un quartier de Bruxelles (Aumale Birmingham).

Puis, il l'a demandée officiellement en mariage.

Seulement, il avait fait fi de son passé un peu trop facilement et avait oublié un détail: une union avec une duchesse belge vieille de 400 ans le liait déjà !

Comme le divorce entre géants n'est pas toléré, Joséphine se retrouva momentanément bien esseulée.

 

Source ville de Coudekerque branche

http://www.ville-coudekerque-branche.fr/index.php?menu=2&page=page&pageID=36


Galerie d'images

Attention, le contenu de ces pages est protégé par les lois de la copie. Vous pouvez Néanmoins les utiliser à des intentions pédagogiques pour les écoles ou les centres aérés avec l'accord de l'auteur

© R.CARTON et J-D FAUCQUENOY pour la Fédération des Géants des Hauts de France Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle interdite, loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d'auteur.